conserves et productions maison

Gelée de coings faite à l’extracteur de jus

 

Voilà la saison des coings bat son plein et avec tout çà, il faut se mettre aux fourneaux pour préparer la bonne gelée qui servira toute l’année à faire de bons gâteaux, mais aussi des bonnes tartines pour le petit déjeuner du matin.

Voici ma recette de gelée facile et inratable.

Pour faire cette recette il vous faut en matériel:

1 extracteur de jus, un grand faitout pour stériliser vos bocaux, 1 bassine à confiture ou une grande marmite, des bocaux, 1 écumoire.

Ingrédients:

des coings, 750 gr de sucre par litre de jus

Préparation:

Lavez vos coings pour enlever le duvet

Coupez vos coings en morceaux sans les éplucher, ni les épépiner et prenant soin d’enlever les parties abîmées.

Mettez-les dans l’extracteur et compter 1 heure de cuisson environ pour extraire le Lire la suite « Gelée de coings faite à l’extracteur de jus »

conserves et productions maison

Confiture d’oignon au vin rouge avec ses étiquettes à bocaux à imprimer

Cette confiture est très utile au moment des fêtes. Elle s’accorde parfaitement aux gibiers, aux viandes et aussi au foie gras

 

confiture-d-oignons

 

Ingrédients:

1 kg d’oignons, 1/2 l de vin rouge, 300 gr de sucre, 2 cs d’huile d’olive

Préparation:

Épluchez vos oignons et coupez-les en lamelles fines (moi j’ai utilisé la mandoline).

Faites revenir vos oignons avec l’huile d’olive, jusqu’à ce qu’ils soient cuits et qu’ils deviennent translucides.

Ajoutez le sucre, remuez rapidement, versez le vin et salez.

Faites cuire votre confiture jusqu’à évaporation du vin.

Mettez en bocaux quand la confiture et encore très chaude, fermez le couvercle, retournez le pot et laissez refroidir.

Ainsi vous n’aurez pas besoin de les stériliser.

Voici des  modèles d’étiquette pour vos pots de confiture à télécharger et à imprimer  ici : etiquettes-confiture-doignon

 

etiquettes-confiture-doignon-2-png

etiquettes-confiture-doignon-4-png-jpg

etiquettes-confiture-doignon-1

etiquettes-confiture-doignon-3-png-jpg

conserves et productions maison

Fabrication du vinaigre de vin, pensez à l’aromatiser

Faire son vinaigre maison,

c’est simple et vraiment bon.

Pour cela il vous faut : Un vinaigrier,  une mère de vinaigre et des restes de bons vins

 

VINAIGRIER

Pour commencer à faire son vinaigre, il y a deux méthodes:

 1/ Se procurer (auprès d’un ami) un morceau de « mère »,

 2/ Fabriquer sa propre mère de vinaigre : On verse dans le vinaigrier 2/3 de bon vin, entre 8° et 10° pas plus, et 1/3 d’excellent vieux vinaigre, puis on couvre. Une pellicule se formera

 

La mère de vinaigre est au départ une pellicule fine et translucide. Cette pellicule s’épaissit et ressemble à une masse visqueuse constituée par la prolifération des ferments acétiques. La mère nage à la surface du vinaigrier. La fabrication du vinaigre n’est possible que si la mère flotte à la surface. Si elle devient dure et part au fond su vinaigrier, il faut essayer de la remonter à la surface.

Si la mère reste au fond du vinaigrier, elle meurt, c’est une agglomération de bactéries mortes. Il faut alors en refaire une.

Une fois votre mère constituée, il faudra patienter 2 à 3 mois.

vinaigrier 2

Pendant l’été n’hésitez pas à faire des vinaigres aromatisés avec les herbes du jardin. Vous serez contents de les retrouver en hiver.

Vous pouvez aussi faire du vinaigre de framboises ou de fraises.

 Vous m’en donnerez des nouvelles.